Pass Agility

Introduction

Le Pass Agility vient valider le fait qu’un chien soit prêt à démarrer les concours et donne ainsi le feu vert pour la compétition. C’est un passage obligatoire :

  • pour tout nouveau chien avant son premier concours officiel, que le conducteur ait déjà conduit un autre chien ou non ;
  • pour tout nouveau chien conduit par un jeune conducteur (cf. règlement des jeunes conducteurs) que le chien ait déjà réussi le Pass Agility avec un conducteur senior ou non.

Pour un chien conduit par plusieurs conducteurs seniors, il n’est pas nécessaire de passer le Pass Agility avec chaque conducteur.

L’équipe est évaluée sur deux parcours de niveau 1er degré (un Agility et un Jumping) avec des critères certes modestes, mais bien spécifiques (acquisition des obstacles, enchaînement, …) qui font qu’une équipe est prête pour un premier concours. Ce sera aussi un lieu d’échanges et des compléments d’information pourront être donnés à cette occasion.

Cette manifestation est à l’Agility ce qu’est le CAESC à l’Éducation Canine, c’est-à-dire une validation du travail effectué au sein des clubs, et en sus, le sésame pour les concours d’Agility.

Lors de son passage sur le terrain, chaque participant sera amené à expliquer oralement pour quelle raison une pénalité lui a été comptée ou à répondre à une question simple sur le règlement d’agility. Ceci afin de remédier à la méconnaissance du règlement des équipes débutantes, malheureusement parfois constatée en concours. Il ne s’agit pas là de sanctionner les concurrents mais de valoriser leurs connaissances et de pallier à certaines lacunes si besoin. Il sera évidemment possible, voire recommandé, en début de journée du Pass Agility de revenir sur ces points de règlement et de répondre aux questions éventuelles.

Le moniteur de club est vivement encouragé à accompagner l’équipe ou les équipes candidates qu’il a formées lors du Pass Agility.

Critères d’évaluation

Il est nécessaire de préciser les critères retenus pour qu’une équipe soit reconnue prête pour un premier concours, et ce, avec toute la bienveillance nécessaire :

Le chien sait négocier tous les obstacles d’un parcours d’agility de niveau 1er degré (on ne mettra pas d’oxer, pas de « retour de haie », pas de « out », par exemple). On ne recherchera pas l’excellence, c’est-à-dire des zones toutes correctement marquées, aucune barre tombée mais il est toutefois nécessaire qu’un travail de l’équipe soit visible à ce niveau.

Le maitre sait effectuer au moins un changement de main avec son chien sur le parcours (il connait la technique du pivot ou du croisé, par exemple). On ne recherchera pas de technique plus élaborée. Un bon rappel du chien et son écoute du maitre, une bonne entente de l’équipe associés à une acquisition des obstacles satisfaisante (et ne mettant pas le chien en danger) seront suffisants pour une évolution correcte sur le parcours

Il est évident que les parcours posés lors du pass agility auront des tracés respectant la trajectoire des chiens et le règlement d’agility en vigueur.

Conditions d’accès

  1. L’âge minimum du chien est de 16 mois.
  2. Être en possession d’une licence pour l’année en cours.

Organisation

  1. Une manifestation Pass Agility peut être organisée la veille d’un concours ou intégrée à un stage Agility Niveau 1 ou en inter-régional ou lors d’une journée spécialement prévue à cet effet. Le CAESC étant obligatoire aussi pour toutes les équipes, on pourra organiser une journée regroupant les deux manifestations.
  2. On veillera à ce que le terrain soit aux normes (minimum 800 m2) ainsi que les obstacles.
  3. Il est possible aussi de faire passer des Pass Agility lors d’un concours spécial débutants. Dans ce cas, c’est le juge du concours débutants qui officiera et non un jury de trois personnes. Le candidat s’inscrira à deux épreuves uniquement (un agility novice et l’épreuve jumping) en précisant qu’il s’agit d’un Pass Agility et d’un engagement en concours. Les inscriptions de Pass dans le cadre d’un tel concours seront en sus des compétiteurs inscrits, et seront limitées à 10 maximum par concours débutants.
  4. Dans tous les cas, effectuer un Pass Agility ne donnera pas lieu à des frais d’engagement.
  5. L’organisateur aura veillé à en informer les Clubs de sa Régionale ainsi que le CTR, en précisant le site et le nom des personnes formant le jury.