Le printemps arrive… les parasites aussi !

Avec l’arrivée du printemps, c’est aussi le retour des puces qui s’annonce. Ce n’est pas qu’elles aient totalement disparu durant l’hiver où elles aiment alors se loger dans les endroits les plus inaccessibles de nos maisons, mais cette période correspond généralement à un pic. D’autres parasites externes et d’autres dangers guettent également les chiens et chats avec le retour des beaux jours. Une bonne protection et surtout une bonne surveillance ne sont pas à négliger. 


L’essentiel, en toute période de l’année, est de protéger votre chien ou votre chat, préventivement et régulièrement contre les puces et autres parasites externes.

Votre vétérinaire peut vous proposer de nombreux antiparasitaires fiables et simples d’utilisation en fonction de votre animal.
Les antiparasitaires peuvent être en partie remboursés par le forfait prévention contenu dans certaines formules d’assurance santé chien et chat


Le vétérinaire pourra également vous conseiller sur le moyen de les appliquer afin qu’ils soient totalement efficaces. 
Il est également possible de trouver un antiparasitaire protégeant non seulement des puces, mais aussi des tiques. Un « deux en un » en quelque sorte !
Là aussi, parlez-en à votre vétérinaire et ne faites pas l’impasse sur ces traitements. Ces hôtes indésirables n’occasionnent pas que des démangeaisons (pour ce qui est des puces), mais peuvent aussi transmettre de graves maladies. 


Inspectez votre chien ou votre chat régulièrement

Une inspection régulière de son compagnon permettra de s’assurer de l’absence de tout parasite externe et le cas échéant de traiter au plus vite (comme à l’aide d’un shampoing spécialement adapté). Car même protégé, il n’est pas exclu que le chien ou le chat ne soit pas « attaqué » par les parasites qui ont la vie plus dure qu’on ne le pense. pensez à placer dans la trousse de soin de votre chien ou de votre chat un crochet afin de retirer facilement une tique. la méthode est la même chez le chien que chez le chat. 

Tous les animaux de la maison devront être protégés et il faudra prévoir de traiter au besoin l’environnement. Là aussi des produits spécifiques existent afin de se débarrasser des parasites comme les puces. Pensez alors à éloigner (votre) ou vos animaux, ainsi que les plantes le temps que le produit fasse effet et se dissipe. Les tapis de couchage, coussins, etc. seront également lavés. Généralement, ils passent tous en machine. 
Avec le printemps, pensez également, si vous disposez d’un jardin, à veiller aux nids des chenilles processionnaires, un véritable danger pour nos animaux. Lors des promenades aussi, même s’il n’est pas toujours ni facile ni possible de scruter tous les endroits ! En tout cas, les chenilles processionnaires ne se rencontrent plus uniquement dans le Sud de la France. Certains maîtres ont eu la désagréable surprise d’y être confrontés dans l’Ouest. 

Avec les beaux jours, on commence aussi à rouvrir fenêtres et balcons : attention aux chutes, notamment chez le chat, qui peuvent être lourdes de conséquences. Enfin, le printemps est aussi pour certains l'occasion de remettre en service les piscines. Leur accès doit être sécurisé car malheureusement on déplore chaque année de nombreux accidents et décès d'animaux. Le jardin, en général, peut présenter certains dangers pour nos compagnons. 

Source/SantéVet